Le réglage manuel de la mise au point est aujourd’hui rarement utilisé. Les viseurs des appareils photos numériques sont souvent trop petits et inadaptés à la mise au point manuelle. L’idéal reste donc d’utiliser l’autofocus dans la plupart des cas.

2.5.a One Shot / AFS

Dans ce mode, lorsque vous appuyez à mi course sur le déclencheur de l’appareil photo. La mise au point va s’effectuer sur le sujet dans votre collimateur et ce réglage restera figé tant que vous n’aurez pas déclenché ou relâché le déclencheur. C’est le mode privilégié pour la plupart des sujets et le plus économique en batterie pour l’appareil photo.

2.5.b Ai Servo / AFC

Avec ce réglage, l’autofocus suivra le mouvement du sujet que vous aurez visé dans le collimateur autofocus au moment ou vous aurez appuyé à mi course. C’est le réglage idéal pour la photo d’action, dans le cadre du sport ou de la photographie d’un oiseau en vol par exemple.

Attention, la batterie de l’appareil photo sera beaucoup plus sollicitée.

2.5.c Ai Auto / AFA

Un intermédiaire, si le sujet ce met à bouger, l’appareil photo passera du mode One Shot au mode Ai Servo… L’inconvénient, on ne sait plus ce que l’appareil photo va décider.

La mise au point manuelle peut aussi être utilisée pour obliger l’appareil photo à ne plus modifier la mise au point. Par exemple, si vous cadrez la ligne d’arrivée d’une course, faite la mise au point sur la route au niveau du franchissement de l’arrivée. Placez ensuite votre appareil photo sur mise au point manuelle (AF-M pour Nikon). Lorsque les participants de la courses franchirons la ligne d’arrivée, vous serez sûr que votre autofocus restera réglé sur la zone d’arrivée. Dans ce cas, soyez vigilants tout de même et pensez à remettre l’autofocus pour la suite de votre reportage.