Si vous avez choisi de régler votre appareil photo en mode semi automatique ou programme, vous pourrez alors lui indiquer la zone qu’il va utiliser pour mesurer la lumière. Trois principaux type de mesures existes actuellement.

2.3.a La mesure matricielle, multizone ou segmentée

Dans ce mode, l’appareil photo effectue les calculs de luminosité sur l’ensemble de l’image, il compare ses résultats avec des bases de données existantes et vous rend un résultat parfait pour une exposition idéale. Le risque, vous serez incapable de prédire la réaction de l’appareil photo. C’est à la fois un extraordinaire progrès technique mais aussi un risque de perte de contrôle total du résultat.

2.3.b La mesure Spot

Dans ce cas, la mesure est effectuée sur le point de votre collimateur d’autofocus. La zone de mesure est très précise. le risque est alors de surexposer ou sous exposer le reste de la photographie. c’est une solution utile quand une seule zone de la photo prend un importance extrême sur tout le reste.

2.3.a La mesure « pondérée centrale ».

Dans ce cas, l’appareil photo privilégie la zone au centre de l’image pour calculer la luminosité. Le calcul de la luminosité est cependant pondéré par la prise en compte l’ensemble de l’image pour éviter les sur ou sous expositions. Ce type de mesure est un compromis idéal pour photographier dans la majorité des cas en mode semi automatique ou programme.