Premières manipulations d’un appareil photo reflex ou bridge.

Régler l’appareil sur la position automatique.

Pour débuter, l’idéal est de tourner la molette de réglage sur la position automatique (le plus souvent indiquée par un carré vert). Ensuite, après avoir allumé l’appareil photo et éventuellement retiré le cache de l’objectif, vous pourrez cadrer votre photo soit dans le viseur, soit sur l’écran arrière. (parfois, il n’y a pas de vraie molette de réglage mais elle apparait à l’écran en appuyant sur les flèches de l’appareil photo. La position automatique est une bonne solution pour s’initier et prendre en main son appareil photo.

Le déclencheur / appuyer à mi course

Le déclencheur est la touche grise située sur l’appareil, en haut à droite. Ce déclencheur possède toujours deux crans. c’est à dire qu’il peut être enfoncé soit complètement soit maintenu à mi course : trouver la nuance n’est pas toujours évident, le plus facile est d’appuyer dessus doucement jusqu’à sentir une légère résistance. Vos entendrez alors l’appareil faire la mise au point (pour éviter le flou) et mesurera la lumière. Ensuite, en pressant un peu plus fort, vous déclencherez la photographie.

Mise au point décalée (sur appareils reflex ou bridges)

Un préalable : Déplacer la molette de votre appareil photo sur la position programme (P) puis vérifiez que le mode autofocus est placé sur « One Shot » (canon) ou « Afs » (Nikon) (nous verrons les autres modes d’autofocus plus tard).
Demander à quelqu’ un de se placer en face de vous, à deux mêtres de l’objectif. Visez le et appuyer sur le déclencheur à mi-course. Laisser à l’appareil le temps d’ajuster l’objectif; Normalement, un point rouge apparait dans le viseur ou sur l’écran pour confirmer que la mise au point est bonne.
Cette mise au point est effectué sur la zone qui aura clignoté (généralement le centre). Maintenant, garder le bouton enfoncé à mi course et déplacez votre vision légrèrement sur la gauche ou sur la droite pour que la personne qui vous sert de modèle ne soit plus au centre de la photo. Si vous avez bien maintenu le déclencheur à mi course, votre modèle sera toujours net alors que votre visée n’est plus sur lui. Vous n’avez plus qu’à déclencher votre photo en appuyant complètement sur le déclencheur ! Ainsi, la mise au point a été faites sur le sujet principal (l’ami) et non sur les éléments au centre de la photo (le paysage).
A savoir : Sur les compacts, la reconnaissance automatique des visages permet parfois de faire la photo directement sans utiliser cette fonction, cependant, vous aurez aussi perdu la liberté de choisir qui sera flou et qui sera net… :p

Quelques notions pour aller plus loin.

La mesure décalée de l’exposition.

Vous pouvez aussi définir à l’avance le réglage de l’exposition automatique de l’appareil photo. Pour cela, il suffit viser la zone que l’on souhaite exposer correctement puis de presser sur la touche étoile de l’appareil photo. Celui ci mémorisera l’exposition lumineuse correspondante et les réglages d’exposition ne changerons plus jusqu’au prochain déclenchement. Cela permet par exemple de définir la luminosité sur une zone particulière d’un paysage et de faire la mise au point ensuite sur un autre endroit.

les formats d’image.

Les appareils actuels permettent de régler les formats de fichiers photo dans l’appareil photo. Je vous recommande pour débuter en choisissant le Mode JPG+fin. Ce mode est le plus encombrant sur la carte mémoire mais c’est aussi celui qui vous permettra d’avoir le maximum de qualité d’image. Il vaut parfois mieux avoir seulement quelques bonnes photos qu’une série de photos trop petites pour être utilisées. De plus la capacité des cartes mémoires est maintenant adaptée au Jpg+fin. Beaucoup d’appareils photos proposent aujourd’hui le format RAW en plus du format Jpg. c’est un mode d’enregistrement destiné au expert et nous l’aborderons plus tard.